FORMATION DES ARTISANS ET APPRENTIS MAÇONS AUX METIERS DE LA PIERRE

Région :                                Régions des Savanes, Togo

Axes :                                    Formation et insertion professionnelle

Partenaire :                           GEVAPAF

Durée du projet :                  5 mois

Date de lancement :             Novembre 2015

Budget total :                        43 599 €

Contributeurs financiers :   Fondation AnBer, collectivités locales, Acting for Life

Le Contexte

Avec plus de 6 millions d’habitants, dont 13% âgés de 15 à 20 ans, le Togo bénéficie d’un contexte économique favorable centré toutefois dans les régions sud du pays. A la frontière burkinabé, la région des Savanes dispose d’une offre de formation  limitée, en termes quantitatif et qualitatif. Les activités agricoles et un tissu économique informel y sont prédominant. Pour limiter l’exode des jeunes dans ces régions, la diversification des revenus économiques et de programmes de  formations  adaptés au territoire est primordiale. Dans le secteur porteur du bâtiment et de la construction, le développement des métiers de la pierre offre une réponse à l’émergence d’une demande  au nord Togo.

L’Action

Ce projet vise à favoriser l’insertion des jeunes de la région des Savanes au Togo par le développement de cursus de formation professionnelle adaptés aux potentialités économiques locales. Le projet permettra de réaliser une formation pratique d’artisans et apprentis maçons aux métiers de la pierre et de renforcer la filière par la réalisation d’ouvrages publics et privés. Cette étape est un préalable à l’élaboration d’un programme ambitieux de formation professionnelle courte et qualifiante pour les jeunes togolais.

Les indicateurs clefs

  • 15 artisans et apprentis maçons de la région des Savanes formés
  • 2 ouvrages publics en pierre réalisés par les artisans locaux
  • Au moins 5 ouvrages privés intègrent l’utilisation de la pierre
  • Transfert de compétences sud-sud  par des formateurs maliens spécialistes en taille et pose de pierre

Les Impacts et co-bénéfices

  • Amélioration de la qualification dans le secteur du bâtiment et des infrastructures régionales
  • Diversification de l’offre et développement d’une nouvelle compétence adaptée aux besoins et aux ressources existantes (pierre de grès)
  • Réduction de l’exode des jeunes

Une approche du développement perenne

  • Formation de formateurs
  • Décentralisation de la formation professionnelle/ implication des autorités locales et des professionnels
  • Diversification d’activités économiques sur les territoires
  • Elaboration de nouveaux curricula de formation qualifiant