RENFORCEMENT DE LA RÉSILIENCE DE L’ÉCONOMIE FAMILIALE GRÂCE À LA PRODUCTIVITÉ DE L’ÉLEVAGE

Région :                                Sud et Sud-Est, Mauritanie

Axes :                                    Accès aux marchés

Partenaire :                           GNAP

Durée du projet :                  4 ans

Date de lancement :             2014

Budget total :                        1 717 K€

Contributeurs financiers :   Acting for Life

Le Contexte

Partout en Mauritanie, l’élevage permet aux habitants de subsister dans des environnements hostiles marqués par des déséquilibres climatiques (saison sèche, hivernage) qui se répercutent sur les productions végétales et animales, et donc sur la sécurité alimentaire. L'appui à la mobilité pastorale et à la sécurisation des ressources partagées sont des éléments cruciaux pour le renforcement de la productivité de l’élevage, la commercialisation du bétail et des produits dérivés. 

L’Action

Développée dans 4 régions du Sud et Sud-Est de la Mauritanie, la première phase de ce projet, à forte valeur ajoutée sociale, a abouti au diagnostic de 27 Associations de Coopératives Pastorales( ACP), à la redynamisation de 4 d’entre elles, et au lancement des infrastructures grâce à la concertation et à la négociation de l’ensemble des acteurs concernés.

Cette année, l’appui de la Fondation Anber permettra d’achever les aménagements de pistes de transhumance, de puits, d’aires de pâture, et de parcs de vaccination, et favorisera ainsi l’amélioration des revenus et des conditions de vie des agropasteurs.

Les indicateurs clefs

  • Près de 5 000 agropasteurs provenant de 150 villages bénéficient de l’action
  • 100 kms de couloirs de passage des animaux destinés à la transhumance et à la commercialisation sont sécurisés
  • Construction de 4 parcs de vaccination, 4 aires de repos et 2 puits pastoraux
  • Mise en place, formation et suivi des comités de gestion des aménagements pastoraux

Les Impacts et co-bénéfices

  • Renforcement des compétences des éleveurs et opérateurs de la région
  • Diminution des conflits dans les zones d’intervention du projet favorisée par la concertation et la sécurisation des ressources
  • Amélioration de la qualité des produits issus de l’élevage
  • Meilleure productivité des filières agricoles et de l’élevage
  • Développement économique local et entrepreneurial

Une Approche innovante

  • La transhumance et le convoyage commercial du bétail positionnés comme des facteurs de développement économique
  • Concertation des opérateurs de développement locaux et internationaux
  • Recherches scientifiques basées sur la collaboration Nord-Sud et Sud-Sud