POUR UNE MEILLEURE SECURITÉ ALIMENTAIRE DES FAMILLES DE LA REGION DE FOUNGBESSO

Région :                                Foungbesso, région du Bafing, Côte d’Ivoire.

Axes :                                    Accès aux marchés

Partenaire :                           O'Rizon

Durée du projet :                  1 an

Date de lancement :             2016

Budget total :                        85 000 €

Contributeurs financiers :   O'Rizon Côte d'Ivoire, O'Rizon France, Acting for Life

Le Contexte

Dans les sous-préfectures de Foungbesso, le taux d’extrême pauvreté dans les zones rurales est proche de 71% dans le Bafing (contre une moyenne nationale de 48% ). Cette réalité est accentuée par une décennie de crise politico-militaire qui a désorganisé le système productif, qui provoque d’important taux d’exode rural. Les paysans y pratiquent une agriculture archaïque avec des techniques ancestrales, le  taux de perte des récoltes est très élevé faute de moyen de conservation, jusqu’à 36% des productions sont refusés par les acheteurs revendeurs (à cause d’un mauvais séchage, présence de corps étrangers etc.).

L’Action

L’objectif de cette nouvelle étape de projet est de sécuriser les ressources issues de la production agricole et de valoriser les cultures vivrières à travers la transformation, la commercialisation et le renforcement de capacités afin d’améliorer les conditions de vie et la sécurité alimentaire des familles paysannes de la sous-préfecture de Foungbesso (Région du Bafing/ nord-ouest de la Côte d’Ivoire).

Les indicateurs clefs

  • 450 familles paysannes soient 2 700 personnes sont impliquées
  • 10 villages bénéficient du rayonnement du projet
  • Des formations aux techniques agricoles sont dispensées sur la production  de semences de maïs, de boutures et la production de riz
  • 5 hectares de boutures de manioc sont mis à disposition des paysans
  • 1 infrastructure de séchage et un hangar de transformation sont construits
  • 1 groupement de femmes transformatrices est appuyé et formé aux techniques de transformation du manioc
  • 60 producteurs sont formés à la gestion de coopérative

Les Impacts et co-bénéfices

  • Augmentation des rendements agricoles
  • Amélioration des conditions de stockage, de transformation  et de  commercialisation des produits agricoles
  • Renforcement de la structuration et de l’organisation des producteurs et de l’ensemble de la filière
  • Diversification des sources de revenu à l’échelle locale

Projet pilote selon Acting For Life

  • Projet à taille humaine porté par les acteurs locaux
  • Des partenaires locaux jeunes et reconnus par leurs pairs
  • Concertation avec les réseaux locaux
  • Approche de développement territorial à moyen et long terme