PROJET D’APPUI AUX METIERS DE LA PIERRE

Région :                                Cercle de Bandiagara, Région de Mopti, Mali

Axes :                                    Fornation et insertion professionnelle

Partenaire :                           PDCO,  ETPBA

Durée du projet :                  3 ans

Date de lancement :             2016

Budget total :                       634 000 €

Contributeurs financiers :   Acting for Life, Agence Française de Developpement, Air France, Communauté d'Agglomération Roissy Pays de France, Fondation Anber, ressources locales

Le Contexte

Au Mali, le paysage économique est largement dominé par l’informalité. Il ne favorise pas l’insertion professionnelle des jeunes ni leur accès à un emploi digne. Au-delà de ces difficultés, les offres de formation ne sont pas adaptées aux besoins du marché local. C’est pour dépasser toutes ces difficultés qu’un programme de formation a été mis en place suite à plusieurs études menées par Acting for Life et un premier projet confirmant les premières analyses et perspectives du secteur.

L’Action

L’objectif spécifique du Programme de Formation aux Métiers de la Pierre est de favoriser l’insertion professionnelle des jeunes déscolarisés par le renforcement de l’offre de formation et son adaptation aux besoins et ressources du territoire à travers un dispositif innovant type « chantier-école ». Une première étape a permis de former 50 jeunes au CAP maçonnerie et à une qualification en initiation à la taille de pierre et au pavage.

Le programme complet de formation aux métiers de la pierre élaboré dans cette phase va pouvoir être mis en œuvre à partir de septembre 2016 sous forme de chantier école et de travaux pratiques sur plateau technique  pour 26 élèves sélectionnés pour poursuivre en BT et pour une nouvelle promotion de 50 élèves issus de milieux modestes. Les élèves non sélectionnés en BT bénéficieront d'un suivi-insertion. Les artisans d’une coopérative d'extraction de pierre seront également renforcés grâce aux équipements en matériels et outils de gestion. Pendant les 3 années de ce nouveau projet les artisans du plateau Dogon vont bénéficier d'un  renforcement se traduisant par l’équipement d'une coopérative d'extraction de pierre et la mise en place d'un dispositif de protection sociale.

Les indicateurs clefs

  • 50 jeunes de milieu modeste obtiennent un diplôme de CAP maçonnerie avec une double qualification en taille de pierre et pavage de rue
  • 26 jeunes obtiennent un BT maçonnerie avec une qualification en assainissement
  • 24 jeunes formés non qualifiés bénéficient d’un suivi insertion
  • Au moins 3 nouveaux modules de formation sont créés. Et un référentiel de formation est reconnu par les autorités nationales
  • Diversification de l’offre et développement d’une nouvelle compétence adaptée aux besoins et aux ressources existantes (pierre de grès)
  • Réduction de l’exode rural des jeunes
  • Une vingtaine de familles, ainsi que la municipalité de Bandiagara, bénéficient d’une rue totalement assainie
  • Une centaine de familles d’artisans (700 personnes) bénéficieront du dispositif de protection sociale.

De la formation pour l’insertion economique territoriale

  • Diversification d’activités économiques sur le territoire
  • Valorisation des matériaux (pierre) et savoir-faire  locaux (taille, pose) dans la filière du bâtiment et la formation
  • Formation de formateurs
  • Décentralisation de la formation professionnelle par l’implication des autorités locales et des professionnels
  • Protection sociale des artisans : sécurisation et résilience